• Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les Inseparables
  • Les_Inseparables_Geneva_close-up

Les Inséparables

2000-2016
Wanas, Sweden and Geneva, Switzerland
Permanent installations

Animated double-clock sculpture, edition of 3, 300x180x35cm
Animated double-faced double-clock sculpture, edition of 3,120x15x15cm

The permanent installation in public space Les Inséparables consists of a double clock merging two dials. Like many works by Esther Shalev-Gerz it is constructed from visual and temporal overlaps. The hands of the right dial indicate the time flowing towards the future while those on the left flow simultaneously towards the past, counter clock-wise. Hours pass in both directions, inseparable in the present. This work evokes a richness of themes that run through the double clock – otherness, time, history, the construction of personal and collective memory, the double, the twofold, complexity and the concept of inseparability.

Originally conceived in 2000 as a part of the installation Inseparable Angels: An Imaginary House for Walter Benjamin, Esther Shalev-Gerz’s double clock was singled from the installation and enlarged to a monumental scale for a commission by The Wanas Foundation in Sweden. Permanently installed on the façade of the foundation’s konsthall in 2008, the new 3-meter wide version entitled Les Inséparables, 2000 – 2008, is the first of three editions.

The City of Geneva, with the assistance of its Contemporary Art Collection (FMAC), acquired and inaugurated the second edition of the monumental double-clock in public space on the 21st of May 2016. Site-specifically designed for its new location in Lissignol Street, Les Inséparables now poetically caps two buildings situated in the heart of Saint-Gervais quarter, the historical cradle of Geneva watchmaking that was just refurbished by the city.

For her retrospective in Jeu de Paume, Paris in 2010, Shalev-Gerz realized a new variant of the artwork in collaboration with Jaeger-LeCoultre. For this version, the double-clock is also double-faced. Visible from both front and back, it greeted the visitors as they walked in and out of the exhibition.

Click here for more information about Inseparable Angels: The Imaginary House for Walter Benjamin, 2000

Les Inséparables

2000-2016
Wanas, Suède et Genève, Suisse
Installations permanentes

Double-horloge, sculpture animée, édition de 3, 300x180x35cm
Double-horloge à double face, sculpture animée, édition de 3, 120x15x15cm

L’installation permanente dans l’espace publique Les Inséparables est une double horloge composée de deux cadrans à la fois dédoublés et fusionnés. Comme beaucoup d’œuvres d’Esther Shalev-Gerz, elle est construite à partir de chevauchements visuels et temporels. Les aiguilles du cadran de droite indiquent le temps qui s’écoule vers le futur quand celles de gauche tournent simultanément en direction du passé, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Inséparables dans le présent, les heures s’écoulent dans les deux directions. Cette œuvre est riche d’évocations et de thématiques telles que l’altérité, le temps, l’histoire, la construction personnelle et collective de la mémoire, le double, la dualité, la complexité et le concept d’inséparabilité.

Initialement conçue pour l’installation Anges Inséparables : La Maison éphémère pour Walter Benjamin en 2000, la double horloge d’Esther Shalev-Gerz a été isolée de celle-ci et agrandie à une échelle monumentale suite à une commande de la Fondation Wanas en Suède. Installée de façon permanente sur la façade de la Konsthall en 2008, la nouvelle version de 3 mètre de large intitulée Les Inséparables, 2000-2008, est la première de trois éditions.

La ville de Genève, par le biais de son Fonds Municipal d’Art Contemporain (FMAC), a fait l’acquisition et a inauguré l’installation dans l’espace public de cette deuxième édition de la double-horloge monumentale le 21 mai 2016. Spécialement conçue pour leur nouveau site de la rue Lissignol, Les Inséparables coiffent désormais poétiquement deux immeubles situés dans le cœur du quartier St Gervais, berceau historique de l’horlogerie genevoise, tout juste rénové par la ville.

Pour sa rétrospective au Jeu de Paume à Paris en 2010, Shalev-Gerz a réalisé une nouvelle variante de l’œuvre en collaboration avec Jaeger-LeCoultre. Pour cette version, la double-horloge est cette fois-ci à double-face. Visible à la fois de devant et de derrière, elle saluait les visiteurs alors qu’ils rentraient et sortaient de l’exposition.

Cliquez ici pour plus d’information sur Anges Inséparables, La Maison éphémère pour Walter Benjamin, 2000

Project Info

Related Projects