• The Portraits of Stories – Sandwell
  • The Portraits of Stories – Sandwell
  • The Portraits of Stories – Sandwell
  • The Portraits of Stories – Sandwell
  • The Portraits of Stories – Sandwell
  • The Portraits of Stories – Sandwell
  • The Portraits of Stories – Sandwell
  • The Portraits of Stories – Sandwell
  • Portrait_sandwell_04

THE PORTRAITS OF STORIES

1998-2008
Installation

4 video projections – 120 mn, 160 mn, 90 mn and 110 mn and 186 colour photographs variable dimensions

To date, in four chapters Esther Shalev-Gerz has developed the video and photographic series Les Portraits des Histories in France at Aubervilliers, Paris, 1998 and in the same year in Belsunce, Marseilles, then in Skoghall, Sweden, 2000, and most recently in Sandwell, UK in 2008.

In each context Shalev-Gerz asked “What story must be told today?” and invited participants to select how Shalev-Gerz’s gaze is to be directed by choosing where they are to be filmed and from which perspective, thereby subverting the relationship between the gaze of the portraitist as the subjects exercise control over their representation.

Examining how voice and image relate to the construction of individual and collective histories, The Portraits of Stories profiles ways in which divergent histories co-exist and inform our readings of a place. Between thought and narrative, the voice and listening, Shalev-Gerz questions the dynamics of whose histories should be heard and how these are to be considered and presented.

In 2008 marking ten years of the series all chapters were digitized, re-edited and subtitled into English and the new Sandwell edition shot in HD. To date this series has seen Shalev-Gerz listen to over 200 voices in a variety of settings and produce over five hours of video and several hundred photographic images. She had listened repeatedly to the testimonies of the participants in order to decide how an individual’s contribution and representation may be sequenced in relation to the other.

LES PORTRAITS DES HISTOIRES

1998-2008
Installation

4 projections vidéo, 120min, 160min, 90min et 110min et 186 photographies en couleur de dimensions variables.

A ce jour, Esther Shalev-Gerz a développé quatre vidéos et séries photographiques qui composent Les portraits des histoires – en 1998 en France: à Aubervilliers, dans la banlieue de Paris et à Belsunce, un quartier de Marseille; puis en 2000 à Skoghall, en Suède et plus récemment à Sandwell, au Royaume-Uni en 2008.

Dans chacun des contextes, Shalev-Gerz a posé aux participants la question suivante: « Quelle histoire doit être racontée aujourd’hui? ». Elle les a de plus invités à choisir l’endroit dans lequel ils seraient filmés et sous quel angle, subvertissant par là la relation entre le regard du portraitiste et le sujet du portrait puisqu’elle invite celui-ci à prendre part à la construction de sa représentation.

S’intéressant aux rapports de la voix et de l’image avec la construction des histoires individuelles et collectives, Les portraits des histoires dépeignent les chemins par lesquels des histoires divergentes coexistent et contribuent à la formation des lectures possibles d’un lieu. Entre la pensée et la narration, la voix et l’écoute, Shalev-Gerz ouvre des questions telles que: « Quelles histoires devraient être entendues? », « Les histoires de qui? » et « Comment doivent-elles être considérées et présentées? ».

En 2008, pour marquer les dix ans de ce travail, les trois premiers chapitres ont été numérisés, réédités et sous-titrés en anglais; la nouvelle série réalisée à Sandwell a été tournée en HD. Jusqu’à présent Shalev-Gerz a écouté plus de 200 voix dans autant de cadres singuliers. Elle a produit plus de cinq heures de vidéo et plusieurs centaines d’images photographiques. Elle a  réécouté de nombreuses fois les témoignages des participants afin de décider de la façon dont la contribution et la représentation d’un individu pouvait être découpée et montée par rapport à celles des autres.

Project Info

Related Projects