• FemmeMaison
  • FemmeMaison
  • FemmeMaison
  • FemmeMaison
  • FemmeMaison
  • Femme_maison03

FemmeMaison – Architecture as self

2013
Tjolöholm, Sweden
Pigments on canvas, variable dimensions

Located on the Swedish west coast, Tjolöholm castle is designed in the Art & Craft Style and demonstrates the architectural need of displaced people to perpetuate the culture of their life styles. The history of Tjolöholm also contains Lars van Trier’s choice to use the castle as a location for his film Melancholia, at a moment in his life when he discovered that his father is German and not Jewish-German.

This expression of identity inspired Esther Shalev-Gerz to work with the Master in Fine Art students from the Valand Academy, where she was teaching at the time, to reflect on the site. Each student and teacher involved in the project created an artwork displayed in a one-month collective exhibition in the castle and its grounds.

Shalev-Gerz individually photographed all the participants in the exhibition, students and teachers, faces up to the sun against a deep blue-sky, apparently dazzled. She then edited those portraits, inserting lichen-covered balls of stone photographed outside the castle and now floating in the background. The new images were printed on canvas.

Through this artistic intervention, Tjolöholm will continue to enrich its heritage just as the lichen will continue to decorate its stones.

FemmeMaison – Architecture as self

2013
Tjolöholm, Suède
Pigments sur toile, dimensions variables 

Situé sur la côte ouest de la Suède, le château de Tjolöholm a été conçu et réalisé selon le style Art & Craft et témoigne du besoin des personnes déplacées de perpétuer à travers l’architecture une culture liée à leur mode de vie. L’histoire de Tjolöholm inclut aussi désormais le choix de Lars van Trier de faire de ce château le décor de son film Melancholia, à un moment de sa vie où il a découvert que son père était allemand et non juif-allemand.

Cette expression d’une identité a inspiré à Esther Shalev-Gerz l’idée d’inviter ses étudiants du Master in Fine Art de la Valand Academy de Göteborg à produire une réflexion sur ce site. Chaque étudiant et enseignant engagé dans le projet a donc crée une œuvre présentée durant un mois dans l’exposition collective qui eut lieu dans le château et sur ses terres.

Shalev-Gerz a photographié individuellement tous les participants, étudiants et enseignants, le visage tourné vers le soleil se détachant sur un ciel bleu profond, apparemment éblouis. A partir de ces portraits, elle a ensuite réalisé de nouvelles photographies en y insérant des boules de pierre couvertes de lichen précédemment photographiées à l’extérieur du château et désormais flottant à l’arrière plan. Ces nouvelles images furent imprimées sur une toile.

Par cette intervention artistique, Tjolöholm continue d’enrichir son histoire tout comme le lichen continue de décorer ses pierres.

Project Info

Related Projects